La malédiction du trône ecarlate

Les petites annonces de Cressida kroft

A part Vanar, nul ne sut jamais ce qui se dit entre Dévargo Barvassi et Gozdi Maître-Poil, ambassadeur gnome du Bac de la Tortue, dans la cabine de l’Anguille. Des rumeurs font état d’une partie de Coutelas (voir notre critique dans le Jeux Sur un Bateau n°73) entre Vanar et Raoul. Mais ceux-ci ressortent finalement en possession de documents compromettants mettant en évidence des relations tout sauf ambigües entre Emprei et une dame de la haute noblesse cheliaxienne. Mission accomplie, woot, merci Cressida !
Une semaine et un niveau plus tard, la voilà qui débarque de nouveau avec la nouvelle que l’assassin présumé du roi aurait été démasqué. Voilà l’occasion pour les aventuriers, qui commençaient un peu à s’ennuyer, de se dégourdir les jambes. Rivalisant de vitesse avec la populace émeutière judéo-marxiste, ils se précipitent dans l’appartement de la jeune femme, dissipent l’illusion, montent sur les toits, bondissent à sa poursuite, rigolent un bon coup, se prennent une culotte, aident le gnome à remonter et assomment la fille, bien qu’à ce stade le pluriel ne désigne en fait plus que l’acrobatique Manjâli. Trouvant les choses trop faciles, ils décident alors d’attendre l’arrivée d’une patrouille de la Compagnie des Sables pour reprendre la poursuite, ce qui s’avère finalement une mauvaise idée dont Vanar porte le blâme.
Dépité, le groupe tente provisoirement de se reconvertir dans l’action sociale et la rééducation de gardes déserteurs alcooliques et repentis. Leur tentative se trouve cependant interrompue par la mort d’un Shoanti, fils d’un grand sachem ou assimilé, et dont le vol de la dépouille par un nécromant maléfique (pléonasme) risque de déclencher une guerre. Ils se mettent donc en route pour le cimetière de Korvosa et découvrent facilement le mausolée en ruine, dont ils huilent sournoisement la porte avant de s’aventurer dans les souterrains méphitiques. Comme ils s’y attendaient, ils doivent alors faire face à une horde de squelettes, puis de manière plus inattendue mais non moins planifiée à des sortes de gnomes cavernicoles qu’ils massacrent consciencieusement. Poursuivant leur exploration à la lumière des champignons phosphorescents, ils débouchent sur la tanière d’un otyugh en train de terminer son morceau de Shoanti. Reste à s’occuper du nécromant responsable de la chose…

Comments

Endervorpen

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.